10/06/2012

Les prévisions, c’est comme les éléphants …

Close Brothers.jpgLes prévisions, c’est comme les éléphants … ça trompe énormément !

Toujours amusant de retrouver de vieilles coupures de presse !

Le papier avait du bon : contrairement à Internet où une information chasse l’autre, une coupure reste définitivement au fond du dossier où on l’a glissée … jusqu’au jour où, justement, elle en glisse de ce dossier !

Et l’on relit de ces vieilles prévisions que leurs auteurs préféreraient oubliées à jamais.

Comme celle-ci où les « experts » de la banque Close Brothers déclaraient : « Les sociétés "web 2.0" ne sont pas viables à moyen terme » ; mais surtout : « le site de partage de vidéos YouTube n’a pas de "modèle économique" » car « les usagers des sites 2.0 sont peu réceptifs à la publicité ».

Difficile de connaître la rentabilité de YouTube, Google ne publiant pas de résultats séparés, mais les spécialistes estiment que la plateforme – et second moteur de recherche au monde derrière … Google – est bénéficiaire depuis 2010.

Cela ne portera pas atteinte à la réputation de Close Brothers qui s’appelle désormais DC Advisory Partners : à ne pas en douter, avec de telles capacités prédictives, mieux vaut changer de nom de temps en temps, pour gommer le passé !

Autres prévisions un peu pourries, celles du modèle ElectionScope pour qui « depuis Octobre 2010, Nicolas Sarkozy est donné vainqueur au second tour », avec une belle constance, puisque cet article de l’Expansion d’Avril 2012 que j’ai entre les mains donne l’ex-président « vainqueur … à 50,3% ». Comme en arrive-t-on là ?

« On a observé que les facteurs politiques ne suffisaient pas à eux seuls pour expliquer le vote, c’est pourquoi il est apparu nécessaire – pour rendre compte du comportement et des choix électoraux – d’ajouter les facteurs économiques et leurs évolutions » : bref, contrairement aux instituts de sondage (qui, rappelons-le, on tous donné Hollande vainqueur), les heureux créateurs du modèle ElectionScope ont mouliné très fièrement leurs données … pour se planter majestueusement.

Heureusement, le papier, ça brûle !

Commentaires

La véritable utilité des prévisions, ce n'est pas de prédire l'avenir, mais d'identifier les scénarios qui permettent de s'adapter à telle ou telle évolution; Tout le reste n'est que balivernes et billevesées :)

Écrit par : Herve | 03/07/2012

Les commentaires sont fermés.