31/12/2013

Corbillards et dinosaures

L’année finissant, profitons-en pour sortir quelques photos du Smartphone pour enterrer dignement (pas sûr, en fait) quelques monstres …

Les dinosaures ont disparu depuis quelques (dizaines de millions) d’années : et pourtant, on en trouve encore sur les Champs Elysées, ils s’appellent … Vuitton.

IMAG0339.jpg

On en trouve aussi le long des trottoirs, on appelle ça des … crossovers : même forme balourde, même impression « d’en voie de disparition » (ou du moins, mériteraient de l’être) ! Et comme ils le savent, ils se garent à la place des convois funéraires.

IMAG0456.jpg

Vous direz que je fais du mauvais esprit jusqu’au dernier jour de l’année : mais je déteste les frimeurs … et les acheteurs de Vuitton et de crossovers !

26/03/2012

1984 : l'année Ikea ?

Enfin, j'ai compris pourquoi Ikea espionnait ses clients : en fait, ils ne faisaient qu'écouter leurs désirs pour mieux y répondre.

Bref aujourd'hui Ikea peut "s'engage pour un meilleur quotidien pour tous" !

Quand je lis ces lignes, je pense immédiatement à ... 1984 : Ikea serait-il en train de nous créer un monde meilleur ... à notre corps défendant ?

Ikea.jpg

10/09/2011

Un soupçon de poésie

IMAG0213.jpg

Blogs et réseaux sociaux ont multiplié les espaces d’expression, y compris pour les poètes : peut-être leur ont-ils aussi donné envie d’en trouver de nouveaux, comme ces horodateurs parisiens.

Suggestion à la Mairie de Paris (et à toutes celles France) : transformer ces espaces sinistres en zones artistiques, en permettant aux poètes et autres peintres d’afficher leurs créations – il suffirait de peu de choses pour les aménager utilement !

Evidemment, cela nuirait un peu à la spontanéité de cette affichage sauvage …

Et surtout, qu’il évitent de donner ces horodateurs en concession à Decaux !

IMAG0214.jpg

08/05/2011

Balade à Ménilmontant

Petite balade près de Notre-Dame-de-la-Croix de Ménilmontant.

Derrière l’église, une fanfare devant le Monte en l’air – café, librairie, galerie.

IMAG0107.jpg

Devant l’église, quelques dessins et une maxime ; à côté, un bar pour boire quelques verres de thé vert à la menthe en fumant une chicha, avant d’aller dîner en terrasse au Petit Village de Ménilmontant, un petit restau sympa, avec des plats simples et gouteux.

 IMAG0109.jpg

 IMAG0110.jpg

 IMAG0111.jpg

01/05/2011

C'est le 1er Mai

La fleur du 1er Mai, c’est la fleur … d’acacias, cette année.

Le 1er Mai, c’est donc le jour des beignets de fleurs d’acacias !

IMAG0084.jpg

Un petit tour dans le bois de Vincennes, en 5 minutes mon sac est rempli de petites grappes blanches : pas besoin de grimper, les branches plient à hauteur d’homme.

Reste à préparer une pâte à crêpes légère : 250 grammes de farine, ½ litre de lait, 4 œufs – n’oubliez pas de battre les blancs en neige. Vous plongez les fleurs dans la pâte, puis hop ! dans la poêle … l’on déguste recouverts d’un léger voile de sucre.

Le 1er Mai, c’est aussi le jour des manifestations.

Place de la Nation, c’est l’attente du cortège.

IMAG0085.jpg

IMAG0088.jpg

IMAG0089.jpg

IMAG0092.jpg

La place est fermée à la circulation depuis longtemps, les syndicalistes préparent les merguez, quelques militants patientent, assis dans l’herbe, d’autres affichent leurs pancartes sur la statue qui doit en avoir l’habitude, depuis le temps que les cortèges parisiens arrivent place de la Nation !

IMAG0097.jpg

Il y a aussi les CRS qui bloquent les autres avenues, et le Cours de Vincennes.

IMAG0093.jpg

Et les journalistes, comme celui de France 24 : le seul de toute la place en costume / cravate, sous un soleil éclatant. Le caméraman m’interpelle, me dit que je pourrais demander avant de le prendre en photo.

« Et vous, vous allez demander l’autorisation de les filmer, à tous les gens qui défilent ? »

« On ne fait pas le même métier … » : blogueur, c’est le journaliste du pauvre – enfin pour lui.

C’est méprisant, le journaliste qui s’ennuie, un dimanche après-midi ; on se demande même pourquoi tous les journalistes ressentent le besoin d’avoir un blog !