marketingisdead

Il est vrai que souvent

La mer se désenchante
Je veux dire en cela
Qu'elle chante
D'autres chants
Que ceux que la mer chante
Dans les livres d'enfants

Jacques Brel - La ville s'endormait

 


Le marketing est né de, et avec, la société de consommation. Aujourd’hui, c’est avec elle qu’il s’effondre !




Inutile de se voiler la face : nous basculons d’une civilisation taillée aux mesures des marketers et des publicitaires à une autre où les consommateurs sont en train de s’emparer du pouvoir.




Tout fout le camp : les ménagères se ruent sur les produits low cost, les jeunes rejettent les marques qu’ils adoraient, les ados piratent la musique ; quant au high tech, dont on espérait de si confortables marges, voilà qu’il déclenche plus de freins que de franches motivations !




Le marketing est à réinventer : toutes les recettes apprises sur les bancs des business schools sont désormais caduques. Car à quoi bon disséquer – voire peaufiner – son image de marque quand vos clients vous répondent : « De toutes façons, ça sort des mêmes usines, en Chine » ou : « C’est pas mal, mais on va attendre un peu que les prix baissent ».




Un nouveau consommateur, ou plutôt non : un nouveau citoyen, est né, qui glisse soudain entre les doigts des marketers. Logique : personne ne les avait préparés à de telles catastrophes !




La situation n’est pourtant pas si désespérée : puisque nos concitoyens sont en train d’inventer un nouveau monde, à nous d’inventer un nouveau marketing. Vite, très vite : les jeunes poussent !




Le mot d’ordre aujourd’hui, c’est : curiosité. Abandonnons les process d’hier, si chers aux consultants, et tournons nos regards – sans a priori aucun – vers les consommateurs.




Sur ce blog, il sera souvent question de Consumer Insight : n’y voyez surtout pas une nouvelle approche méthodologique, ou un simple effet de mode. Non, le Consumer Insight, c’est avant tout un état d’esprit, une nouvelle posture, tant citoyenne que marketing.




Parce qu’il n’y a pas la société d’un côté, et le business de l’autre. C’est pourquoi je posterai sur ce blog, autant de propositions méthodologiques que de simples observations sociétales. C’est pourquoi les deux termes qui le caractériseront certainement le mieux sont Curiosité et Impertinence.




Si vous êtes curieux, si vous êtes impertinents, et surtout si vous êtes à la fois curieux et impertinents, bienvenus sur Marketing is dead.


 


 





PARCOURS PROFESSIONNEL

 

CONSEIL INDÉPENDANT


 

TTE EUROPE / TCL THOMSON ELECTRONICS
Consumer Insight and Prospective Marketing Manager / 2005 - 2006

THOMSON
Worldwide Marketing – Consumer Insight Network / 2002 - 2005
Manager Marketing Europe – Research & Media Director / 1998 - 2002

MILLWARD BROWN – KANTAR
Directeur du Développement / 1993 – 1998

CREDOME – PUBLICIS
Directeur de la Recherche Qualitative et du Planning stratégique / 1988 – 1992

EUROCOM
Directeur d’études / 1987 – 1988

FUTURS – EUROCOM
Directeur de publicité / 1984 – 1987

RUBIS
Chargé d’études / 1982 – 1984

SOFEL
Chef de publicité / 1980 – 1982

PARCOURS UNIVERSITAIRE

DOCTORAT
Sciences de l’Information et de la Communication – Celsa / 1988

MAITRISE
Lettres – Université de Besançon / 1976

ENSEIGNEMENT
Celsa / Actuellement

PARCOURS ASSOCIATIF

Adetem
Co-Président


Irep
Ancien Vice-président et Membre du Conseil scientifique

Uda
Ancien Président de la commission Etudes

Membre d’Esomar



















Interêts

Marketing, Pop music