15/05/2011

Un peu d'épargne solidaire

Je ne rédige quasiment jamais de billets sponsorisés : faut vraiment que le sujet me plaise … et c’est peut-être aussi pour cela que l’on ne m’en propose que très rarement !

L’économie solidaire me semblant une thématique sympa, j’ai été me balader sur le site : http://www.epargnonssolidaire.fr, développé par Carac, une mutuelle proposant des offres d’épargne solidaire.

L’épargne solidaire, a priori, c’est séduisant … surtout pour les autres : on a bien envie de participer, mais …

Mais, c’est compliqué.

Mais, on ne sait jamais où va l’argent.

Mais, c’est réservé aux hauts revenus.

Mais, ce n’est pas rentable.

Bref plein d’idées reçues auxquelles Carac répond par quatre petites vidéos minimalistes – mais après tout, le minimalisme a bien réussi à une autre mutuelle, la Maif, qui a gagné le prix Effie en 2008 – mais très claires, comme celle-ci qui répond à « l’épargne solidaire c’est compliqué ».

Pour voir les autres, cliquez sur le lien plus haut, je ne vais pas tout faire à votre place …

Ils ont même prévu une appli iPhone, qui peut se télécharger ici … mais dont je ne parlerai pas plus, je suis sous Android : à quand l'appli Android ?

Bien sûr, Carac ne propose pas que des placements solidaires : comme toutes les mutuelles, elle « défend ses adhérents aux mieux de leurs intérêts », comme le rappelle son site http://www.carac.fr, ce qui est déjà mieux que défendre ceux de ses actionnaires !

Le secteur mutualiste redevient à la mode – les banquiers et assureurs privés ont tout fait pour cela, ces dernières années ; que le secteur mutualiste étende la solidarité aux plus démunis, main dans la main avec ses adhérents, paraît assez logique.

J’espère même que c’est le sens de l’histoire.

17:30 Publié dans Publicité | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook | | Pin it!

Commentaires

François, j'apprécie ta démarche de parler de l'économie solidaire sur un blog consacré au Marketing.

Apparemment, nous avons la même espérance concernant le sens de l'histoire.

Écrit par : Pierre Strauch | 10/06/2011

Les commentaires sont fermés.